Loading...

Rabbi Siméon prit la parole et dit : “ Alors Israël chanta ce cantique (chirah)” (Nom. 21 16), “Alors Moïse et les enfants d’Israël chantèrent ce cantique (chirah)” (Ex. 15 : 1).

Là est la louange de la femelle, ici est la louange qui s’élève jusqu’au monde du Mâle. Ici est un secret, car le corps et le souffle se conjoignent ensemble, corps à corps et souffle à souffle. “Cantique des cantiques” (Cant. 1 :1) : adhésion d’un corps à un corps ; “Qu’il me baise des baisers de sa bouche” (Cant. 1 : 2) : adhésion d’un souffle à un souffle. Et tout est conforme au secret de l’amour d’en haut, pour que tout soit un en une seule unité.

DES TROIS PAIX

Le secret de l’union est ici : “Cantique” c’est Israël, qui est chargé du témoignage de l’unité ; “des cantiques” : “YHVH notre Dieu est YHVH” (Deut. 6 : 4) et tout est un, en une unité une..

Et nous avons traité de cette unité, or ici est l’unité de tous les mondes. Qui est pour Salomon secret de “Un”.

C’est ce que le roi Salomon devait unifier dans le secret de l’Esprit Saint, conjoindre tout en une unité une, en une volonté, afin que l’un adhère à l’autre pour que tout soit un. En effet Salomon est le roi qui possède toute la paix (entendre symétrie). Que signifie ici “ qui la possède toute” ? Existe-t-il de nombreuses “paix” ?

En réalité, il y a une unique paix mais elles sont deux.

Il y a une paix qui est la Paix de la Maison par laquelle le Mâle est reconnu comme masculin,

et il y a une autre Paix qui est la Paix des deux côtés

celle qui s’interposa au milieu de ces deux côtés et établit la paix entre eux, c’est une autre Paix.

Cependant, la Paix par laquelle le Mâle est reconnu comme masculin est le juste, et le Roi d’en haut est appelé à cause de lui : “Roi qui possède la Paix”.

C’est pourquoi toute la louange du Cantique des cantiques s’adresse au Roi qui possède toute la paix ; et l’unité où s’unifie toute chose se situe en ce lieu-là parce qu’il collecte l’ensemble du désir de tous les organes et tous les délices et toutes les sublimes aspirations, et il rassemble le tout en son sein.

Pour cette raison celui-ci est appelé “Un”.

Le roi Salomon par le secret de l’Esprit saint, lorsque cet Esprit Saint reposa sur lui, voulut tout réunir en une volonté parfaite comme il sied, et tout unifier dans l’amour, dans l’agrément pour qu’advienne l’Un, en haut et en bas.

 

A ce sujet un verset déclare : “YHVH sera un et son nom un” (Zac. 14 : 9) “Qu’il me baise des baisers de sa bouche, etc.” (Cant 1 :2). Il est écrit “Je regardai les vivants et voici qu’il y avait une roue à terre, à côté des Vivants, de toutes les quatre faces” (Ez. 1 : 15). Ce verset a été énoncé en relation avec rabbi Eléazar. “Je regardai les vivants” : secret d’Israël l’Ancien soudé dans ses marques à droite et à Gauche.

Trois inscriptions sont liées l’une à l’autre, Sud, Est et Nord, YHV, faces encloses que l’oeil est incapable de voir, or ici il est dit : “je regardai” ! En réalité, il contemplait à travers la lumière qui ne brille pas…

Zohar Cantique des cantiques (63a-63b). Traduction : Charles Mopsik ( éd. Verdier )

GANIMED

par Anibal Amiot

*

CRÉDITS

*

CONCEPTEUR WEB

www.freddymotion.com

Freddy Lavaury

*

REMERCIEMENTS

Marie-Laure Pannier

Alexandre Tissot