Loading...

LE VAJRA,
LA CLOCHE,
LE MALA

Tout pratiquant bouddhiste au Tibet et tout officiant d’un rituel possède trois objets auxquelles les tibétains attribuent un symbolisme profond et minutieux.

Ce sont le vajra, la cloche et le mala.

Le Vajra, en tibétain dorjé. C’est sans doute le symbole le plus important du bouddhisme tibétain. Le terme signifie « diamant » et désigne la nature indestructible de l’esprit en soi, l’éveil, qui est à la fois impérissable et indivisible. Le petit sceptre semble être, à l’origine, le foudre de diamant du dieu Indra, c’est une marque de royauté et de puissance.

Lorsqu’il est associé à la cloche, le vajra symbolise les moyens habiles et la compassion, tandis que la cloche représente la connaissance et la vacuité. Les tenir ensemble dénote l’unité de la connaissance et des moyens.

Voici le symbolisme du Vajra en détail :

Les cinq pointes supérieures représentent les cinq sagesses, cinq facettes du diamant qu’est l’esprit éveillé :

– la sagesse semblable au miroir, qui signifie que l’esprit éveillé, tout comme un miroir parfaitement poli, reflète nettement toutes choses, possède la capacité de tout connaître, sans aucune confusion.

– la sagesse de la distinction, qui dénote que l’esprit éveillé perçoit non seulement la vacuité de tous les phénomènes (ce qu’opère la sagesse de l’égalité) mais aussi, dans une simultanéité sans confusion, tous les phénomènes tels qu’ils se manifestent.

– la sagesse acomplisante, qui permet aux bouddhas de créer des champs purs et des émanations oeuvrant pour le bien des êtres.

– la sagesse de l’espace universel, qui indique que tous les phénomènes, au-delà de tout concept et de toute dualité, demeurent dans la connaissance pure de l’esprit.

– la sagesse de l’égalité, qui reconnaît que tous les phénomènes du samsara (Le monde ordinaire) et du nirvana (les champs purs ou paradis des bouddhas) sont d’une nature égale en ce sens qu’ils sont d’une essence unique : la vacuité.

Shin à quatre branche, salamandre, serpent mosaïque, magnétisme
Shin à quatre branche, salamandre, serpent mosaïque, magnétisme
Shin à quatre branche, salamandre, serpent mosaïque, magnétisme
Shin à quatre branche, salamandre, serpent mosaïque, magnétisme

GANIMED

par Anibal Amiot

*

CRÉDITS

*

CONCEPTEUR WEB

www.freddymotion.com

Freddy Lavaury

*

REMERCIEMENTS

Marie-Laure Pannier

Alexandre Tissot