Loading...

MAÂT ET

L’IDÉAL DE JUSTICE

Ne distinguez rien !

A l’innocence toutes les voies sont licites.

Pure Folie est la clé de l’initiation.

Le silence se transforme en extase.

Ne soyez ni homme ni femme, mais deux en un.

Sois silencieux, enfant dans l’œuf bleu, pour

Que tu puisses croitre afin de porter la lance et le Graal !

Va seul, et chante ! Dans le Palais,

La fille du roi t’attend.

Aleister Crowley « Le livre de Thot » p237

Extrait du « Livre de Thot » d’Aleister Crowley, p86 et 87 description du huitième Atout : La justice

Huitième atout du LIBER T

Dos des cartes du LIBER T

Dans un symbolisme plus élevé qui transcende les considérations planétaires et zodiacales, cette carte est le complément féminin du fou. Les lettres Aleph et Lamed constituent en effet la clé secrète du livre de la Loi et forment la base d’un système cabalistique intégral d’une profondeur et d’une sublimité supérieure à toute autre. Les particularités de ce système n’ont encore jamais été dévoilées.

Nous avons cependant estimé qu’il était bon d’y faire allusion en établissant un parallèle entre les dessins des deux cartes ; et ce, non seulement parce que la Balance est un signe vénusien mais parce qu’elle est la partenaire du Fou, la Déesse représentée sous les traits d’une danseuse qui évoque Arlequin.

L’image nous montre une jeune femme svelte qui se tient sur la pointe des pieds en parfait équilibre. Couronnée des plumes d’autruche de Maât, la déesse égyptienne de la Justice, elle porte sur son front le serpent Uraeus, Maître de la Vie et de la Mort.

Masquée, son expression révèle sa satisfaction secrète et intime d’avoir dominé chaque élément de déséquilibre dans l’univers. Cette situation est symbolisée par l’épée Magique, qu’elle tient des deux mains, et par les balances ou sphères avec lesquelles elle pèse l’univers, Alpha le premier équilibrant exactement Omega le dernier…

Cette déesse femme est Arlequin, elle est la partenaire et l’accomplissement du Fou. Elle est l’ultime illusion nommée manifestation ; elle est la danse multicolore, aux séductions innombrables, de la Vie même…

Elle est la déesse Maât ; son nemyss est surmonté par les plumes d’autruche de la Vérité double.

De cette couronne, si délicate qu’elle bouge à la moindre pensée, dépendent, par la chaine des causes, les plateaux dans lesquels Alpha, le premier, se trouve parfaitement équilibré avec Oméga, le dernier…

Dans un Jeu de Tarot traditionnel, les 22 Atouts constituent la voix de l’oracle.

Pour observer cet ensemble de signes, disposez l’arcanne sans nombre soit le Mat en haut puis d’un coté disposez dans l’ordre les 10 premiers Atouts. Placez le onzième Atout comme socle puis de l’autre côté remontez selon l’ordre chronologique les 10 Atouts restants.

Additionnez les valeurs opposées et remarquez la fonction des signes doubles.

Alexander Daniloff Tarot

11 OU 8 ?

11 Justice, Aquarian Tarot D. Palladini

11 La Force, Tarot d’A.Crowley

« Le livre de Thot » Aleister Crowley, p.44 à 45

Il y avait pourtant une faille dans le système. La carte nommée Justesse porte le numéro VIII, et celle nommée Le Désir, le numéro XI. Pour conserver l’ordre naturel, Le Désir doit être attribué à la Balance et la Justesse au lion. Ce qui est manifestement faux, puisque La Justesse montre réellement une femme avec une épée et une balance, tandis que le Désir nous présente une femme et un lion.

Il était absolument impossible de comprendre pourquoi ce changement devait se faire jusqu’à ce que se produisent les événements de mars et avril 1904, qui sont racontés en détail dans l’Équinoxe des Dieux. Nous ne ferons ici qu’une seule citation : « Toutes ces vieilles lettres de mon livre sont justes ; mais Tsaddi n’est pas l’étoile » (Al. I.57) Cela devenait encore plus obscur. Il était clair que l’attribution de « l’Étoile » à la lettre Tzaddi n’était pas satisfaisante ; et la question était de trouver une autre carte qui puisse la remplacer. Une somme considérable de travail fut fournie, en vain. Presque vingt ans après, la solution apparut.

L’Étoile symbolise Nuit, le ciel étoilé. « Je suis l’Espace infini, et par la même les Etoiles Infinies » (AL.I. 22). Elle est représentée avec deux vases, l’un versant de l’eau, un symbole de Lumière, sur elle-même, l’autre sur la terre. C’est un glyphe de l’Économie de l’Univers. Il répand de l’énergie qu’il réabsorbe continuellement. C’est la réalisation du Mouvement Perpétuel, qui n’est jamais réel dans une de ses parties, mais qui l’est nécessairement dans sa totalité. Car s’il n’en était ainsi, il y aurait quelque chose qui disparaîtrait dans le rien, ce qui est mathématiquement absurde. Le principe de Carnot (Seconde Loi de la Thermodynamique) ne s’applique que dans les Équations finies.

La carte qui doit s’échanger avec « L’Étoile » se nomme « L’Empereur », numérotée IV ; elle signifie le Pouvoir, l’Autorité, la Loi et le signe du Bélier lui est attribué. Ceci se révèle très satisfaisant. Mais cela le devint infiniment plus dès que l’on comprit que cette substitution éclaircissait l’autre mystère, celui qui concernait La Force et La Justesse.

Par cet échange, en effet, le lion et la Balance se révèlent tourner aurour de la Vierge, le sixième signe du Zodiaque, équilibrant ainsi les révolutions du Bélier et du Verseau aurour des poissons, le douzième signe.

Cela se rapporte à un secret particulier des Anciens qui fut étudié très profondément par Godfrey Higgins et son école. Il est inutile d’aller plus loin à ce sujet pour le moment, mais la disposition apparaît clairement sur le shéma de la double boucle du Zodiaque.

On verra, d’un simple coup d’oei, qu’une symétrie parfaite est établie pour la pemière fois dans le tarot. Le bien-fondé de cet échange est évident si nous considérons l’Étymologie. Il est normal que le Hé, sa lettre dans le Tetragrammaton, soit attribué à la Grande Mère, tandis que le Tzaddi apparaît comme la lettre naturelle de l’Empereur dans le système phonétique originel, comme l’indiquent les mots Tsar, Czar, Kaiser, Caesar, Senior, Seigneur, Señor, Signor, Sir.

GANIMED

par Anibal Amiot

*

CRÉDITS

*

CONCEPTEUR WEB

www.freddymotion.com

Freddy Lavaury

*

REMERCIEMENTS

Marie-Laure Pannier

Alexandre Tissot